CoDéfi

Fonctionnement mBot V2

Proposé par Laurent Touché


1 - Les composants du robot

Les 12 étapes de l’assemblage des pièces se réalisent facilement en quelques minutes dès le cycle 2.

Des guides d’assemblages de robot sont disponibles sur les applications tablettes

Pour la construction du robot, vous disposez dans la boite des éléments suivants :

Avec un châssis toujours aussi robuste, la nouvelle version du mBot offre cependant plus de possibilités de montage grâce à des trous de fixation plus nombreux.

Le mBot shield 2  : cette carte électronique, composant principal du robot, est protégé par une coque transparente et doté d’une batterie longue durée de 25000 mAh. La connectique permet d’associer 4 servos moteurs, 2 moteurs CC, des moteurs codeurs et des modules mBuild.

Les nouveaux moteurs codeurs sont plus précis, avec une vitesse de rotation augmentée de 118 à 200 RPM ce qui permet un doublement du couple, la force du moteur.

Le microcontrôleur, CyberPi , basé sur ESP32, s’enfiche dans son connecteur dédié et le rend autonome grâce à sa propre batterie. Il se connecte par USB, WiFi et Bluetooth. Cette extension ajoute également deux sorties pour moteurs CC et deux sorties digitales pour servomoteurs ou pour modules complémentaires. Ses capteurs intégrés un microphone, un haut-parleur, un gyroscope et un accélérateur, permettent une large gamme d’applications sur des sujets tels que l’informatique, la robotique, la science et l’intelligence artificielle, en lien avec d’autres domaines du programme scolaire tels que les mathématiques, la physique, etc.

Un capteur à ultrasons avec une stabilité augmentée doté de LEDs RGB personnalisable .

Un module suiveur de ligne RGB , détectant les couleurs rouge, verte et bleue permet de suivre des pistes aux multiples couleurs. Il utilise la lumière visible pour ne plus être perturbé par la lumière ambiante.