CoDéfi

Intérêts pédagogiques

Proposé par Webmestre


Participer à un challenge robotique avec des élèves c’est participer à un projet qui va demander beaucoup d’investissement et de temps aux enseignants. Les plus-values qui en découlent sont importantes pour les élèves.

Un projet robotique n’est pas techno centré sur l’outil robot mais s’inscrit dans une trame scénaristique qui va permettre de développer de nombreuses compétences et connaissances aux élèves en lien avec les domaines d’apprentissage des programmes :







Travailler autour du projet robotique c’est travailler :
- les mathématiques : création de l’algorithme pour que le robot effectue le parcours désiré.
- la technologie : les connaissances des différents robots qui peuvent être présents dans la vie d’un élève, acquérir des notions de capteurs, d’actionneurs, ...
- la langue française : écrire et tenir un cahier du programmeur, donner son point de vue et argumenter les choix effectués, présenter à l’oral le travail effectué durant l’année
- les langues vivantes : présentation du travail en anglais.
- les arts plastiques : réalisation du robot et/ou du plateau d’évolution du robot.
- l’enseignement moral et civique : apprendre à coopérer

En plus de ces compétences disciplinaires, la robotique va permettre de travailler autour de la notion de projet. En effet, lors de la journée de restitution, les élèves doivent montrer l’ensemble du travail de l’année. Cela permet d’engager les élèves dans la réalisation d’un projet concret, qui a du sens pour les élèves. Les élèves vont devoir se répartir les rôles pour faire aboutir le projet.