CoDéfi

S’engager dans un challenge robotique

Proposé par c.chartraire


Les intérêts pédagogiques des challenges robotiques :

Participer à un challenge robotique avec des élèves c’est participer à un projet qui va demander beaucoup d’investissement et de temps aux enseignants. Les plus-values qui en découlent sont importantes pour les élèves.

Un projet robotique n’est pas techno centré sur l’outil robot mais s’inscrit dans une trame scénaristique qui va permettre de développer de nombreuses compétences et connaissances aux élèves en lien avec les domaines d’apprentissage des programmes :







Travailler autour du projet robotique c’est travailler :
- les mathématiques : création de l’algorithme pour que le robot effectue le parcours désiré.
- la technologie : les connaissances des différents robots qui peuvent être présents dans la vie d’un élève, acquérir des notions de capteurs, d’actionneurs, ...
- la langue française : écrire et tenir un cahier du programmeur, donner son point de vue et argumenter les choix effectués, présenter à l’oral le travail effectué durant l’année
- les langues vivantes : présentation du travail en anglais.
- les arts plastiques : réalisation du robot et/ou du plateau d’évolution du robot.
- l’enseignement moral et civique : apprendre à coopérer

En plus de ces compétences disciplinaires, la robotique va permettre de travailler autour de la notion de projet. En effet, lors de la journée de restitution, les élèves doivent montrer l’ensemble du travail de l’année. Cela permet d’engager les élèves dans la réalisation d’un projet concret, qui a du sens pour les élèves. Les élèves vont devoir se répartir les rôles pour faire aboutir le projet.

Pourquoi participer à un challenge ?

Participer à un challenge robotique avec ses élèves c’est :

  • Une source de motivation :

Participer à un challenge avec d’autres établissements de sa ville, du département, de la région, ... est une source de motivation pour les élèves qui vont s’impliquer dans ce projet. La motivation va être entretenu par les différents rôles et objectifs à résoudre pour atteindre l’objectif : arrivée au bout du projet.

  • Les rendre acteurs :

Les élèves vont être acteurs de leurs apprentissages. Ils se répartissent les rôles pour mener à bien le projet : programmeur, concepteur du robot, réalisation vidéo pour la présentation, création du logo et de l’esprit d’équipe, réalisation du plateau d’évolution. Chacun va trouver sa place.

  • Changer la place de l’erreur :

La force de travailler avec un robot, c’est qu’il réalise le parcours programmé. En cas d’erreur d’évolution, de la part du robot, les élèves devront corriger le programme. Ils verront de suite la bonne exécution du programme ou non. Le rôle de l’erreur va être perçue différemment pour les élèves qui gagneront en confiance.

  • développer la coopération :

Un élève seul ne pourra pas venir à bout d’un challenge robotique. Les différents cahiers des charges sont complexes et sont faits pour développer la coopération entre les élèves. Chaque groupe d’élèves ayant leur spécialité, ils devront coopérer pour mener à bien le projet de la classe.

  • valoriser et valorisant :

Participer à un challenge, c’est permettre de valoriser les compétences acquises par les élèves durant l’année scolaire. Les élèves développent un sentiment d’appartenance à un groupe au sein d’un établissement. Cette occasion peut permettre de faire naitre des vocations dans les métiers de demain.

Créer son propre challenge

Voici les étapes à suivre pour créer un challenge robotique

  • Étape 1 : Définir l’objectif du challenge

Il faut commencer par trouver quel type de challenge on souhaite mettre en place.

type description exemple
labyrinthe faire sortir le robot d’un plateau connu à l’avance par les participants Sqyrob , Robocup Junior - Rescue
Escape game faire sortir les robots d’un plateau inconnu par les participants et à distance. Une collaboration entre les équipes est nécessaire Escape-bot R2T2
artistique les élèves doivent créer le parcours d’évolution et programmer le robot qui circulera dessus en respectant le cahier des charges Rambot, Roboty’c, Robocup Junior - OnStage
sportif les élèves effectuent des "matchs" de robots où la vitesse compte Robocup Junior - soccer Rob’Hauts de Seine
hackhaton les élèves découvrent la/les mission(s) le jour de challenge et doivent programmer les robots La semaine de la robotique de Nanterre, VO Bot
Présentation les élèves tiennent un stand et présentent le travail effectué durant l’année aux autres élèves et aux partenaires Rob’O d’Evian
  • Étape 2 : Créer l’équipe d’organisation

En fonction de la portée du challenge, voici les acteurs à mettre dans un groupe d’organisation d’un challenge robotique :

* les collectivités : municipalité, conseil départemental, région
* les personnels de direction : Inspecteur de l’éducation national, chef d’établissement pour le second degré
* les partenaires : DANE, Canopé, DSDEN, eRun, conseiller pédagogique

  • Étape 3 : les points clés

Lors de la première réunion, il faut définir le cahier de charge et le rétroplanning pour le bon déroulé de l’année scolaire. Voici quelques éléments importants :
* Trouver un lieu et une date pour le jour de la restitution
* Définir les robots qui seront utilisés
* Quel est le public visé ?
* Trouver du financement : déplacement des élèves, repas pour le jury, goodies pour la communication
* rédaction du cahier des charges
* définir le calendrier : communication et lancement, inscription des équipes, accompagnement des enseignants, organisation lors du challenge